Garde-manger

Premier épisode de quelques photos consacrées aux guêpes maçonnes. Elles sont surnommées ainsi car elles confectionnent des urnes en terre dans lesquelles elles enferment leur œuf avec une réserve de nourriture (en l’occurrence des araignées). Petit détail pour donner la chair de poule, les proies sont paralysées et non pas mortes, afin de ne pas se décomposer. Le processus normal pour arriver à la naissance de la guêpe est de manger tout ce qu’il y a dans son sarcophage de terre, puis de se transformer en adulte avant de sortir en découpant le couvercle à l’aide de ses mandibules. Mais ce n’est pas toujours gagné comme nous le verrons dans un prochain article.. mais pour l’instant quelques photos 🙂 . J’ai identifié cette guêpe comme étant une Sceliphron caementarium… à suivre
Sceliphron (1)
La propriétaire sur son HLM. Les pattes qu’on aperçoit dans le trou de la cellule du bas sont celles des dernières araignées qu’elle vient de capturer et de déposer dans leur sarcophage, le casse-croûte de la future larve.
Sceliphron (2)
Une autre construction en terre, entièrement bâtie à la force des mandibules.

5 commentaires sur « Garde-manger »

  1. C’est toujours impressionnant ce que ces petites bêtes sont capables d’accomplir.
    Cette guêpe est magnifique, avec son abdomen très fin.
    J’ai hâte de voir la suite 😉
    Je me suis relue, j’espère qu’il n’y a pas de fotes ;-)hihi
    Bon lundi 🙂

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s