Chantant tout l’été – L’origine de l’origine

Voici la suite de la série à rebrousse poil ! Il s’agit d’une cigale en train de pondre dans une branche d’arbre. Elle perfore le bois grâce à sa tarière (oviscape) et dépose une dizaine d’œufs. Puis elle retire la tarière, le lambeau de bois se referme et elle répète plusieurs fois cette opération sur le même rameau ou sur un autre jusqu’à avoir pondu ses 300 à 400 œufs. Les œufs resteront ainsi à l’abri dans le bois jusqu’à l’éclosion vers octobre. Là les larves sortiront, se laisseront tomber à terre et s’y enfouiront pour y passer 4 à 7 ans avant de sortir pour leur mue ultime (retour à « chantant tout l’été » ). Voilà la boucle est (presque) bouclée !
(article rapatrié depuis mon autre blog).

cigale pontecigale ponte

cigale ponte

 

 

 

 

 

 

2 commentaires sur « Chantant tout l’été – L’origine de l’origine »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s