Garde-manger (5) – Dans le nid ..

Epilogue (ou pas..)  de la série d’articles consacrés aux guêpes fouisseuses .. j’ai profité d’un groupe de nids qui était détaché du mur pour entreprendre l’ouverture d’une des urnes. J’ai repéré une trace de piqure en surface pour creuser délicatement l’enveloppe. La femelle ichneumon ne s’est pas trompée, à l’aplomb du trou se trouve bien la larve de la guêpe !! Et ce n’est pas le coup du hasard, car il y a pas mal de place dans le nid, encore occupé à 80% par les araignées paralysées .. le système de repérage par les antennes doit bien valoir l’échographie.
Sceliphron 11
Un nid ouvert, la larve est « dans les bras » d’une des araignées capturées et enfermées avec elle pour la nourrir jusqu’à ce qu’elle occupe tout le volume du nid. Elle sera ensuite prête à entamer sa métamorphose pour devenir un imago et à son tour un redoutable prédateur.

 

Le trou repéré en surface des nids et sous lequel j’ai trouvé la larve de guêpe
Sceliphron 10b
Sur l’image du haut la trace de piqure de l’ichneumon dans le nid de terre, pour pondre son oeuf sur le corps de la larve, localisée à travers la paroi. Sur la photo du bas, j’ai bien trouvé la larve en creusant sous le trou de l’ovipositeur de l’ichneumon.

 

Un commentaire sur « Garde-manger (5) – Dans le nid .. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s