Archives pour la catégorie Paysage

Yorkshire Dales – Balade autour de Malham Cove

Retrouvons les murets de pierres sèches qui façonnent le paysage, mais cette fois ci pas sur l’Aubrac, mais en Angleterre, dans le  Parc des Yorkshire Dales. Une balade dont le point d’orgue est la falaise de Malham Cove.. à suivre ..

yorkshire1

Les Salins d’Aigues Mortes

Les salins d’Aigues Mortes. Ici c’est le royaume de la baleine 🙂

La couleur rouge de l’eau des bassins est due à l’algue Dunaliella salina qui arrive à vivre dans les eaux fortements salées. Cette micro algue produit des pigments rouges pour protéger sa chlorophylle de la forte exposition lumineuse, elle est consommée par des minuscules crevettes artemia salina, qui sont elles mêmes absorbées par les flamants .. roses ..  Cette chaine est connue mais j’en profite pour la rappeler à l’occasion de ce passage dans le marais  salant 🙂  – A noter aussi que les crevettes ne survivent pas dans les trop fortes concentrations de sel, du moins pas autant que les micro-algues. Ceci explique pourquoi c’est dans les bassins les plus concentrés en sel que la teinte est la plus prononcée, les algues n’ayant plus de prédateur.

salins aigues mortes

Du coté de Nasbinals (6)

La cascade du Déroc, d’une hauteur de 33m, est une surprise de taille lorsqu’on la découvre en arrivant du plateau. Nous avons eu le plaisir de la découvrir grâce au géocaching 🙂

cascade Deroc (1)
le ruisseau de gambaïse, à la naissance de la cascade du Déroc
cascade Deroc (2)
La cascade du Déroc, 33m
cascade Deroc (3)
Les orgues basaltiques au pied de la cascade

Du coté de Nasbinals (4) en HDR .. ou pas

Paysages des monts de l’Aubrac, vers Nasbinals (48). D’abord une version HDR, issue de 3 photos, puis la photo exposée pour les tons moyens..

nasb4 hdr
Fusion HDR de 3 photos prises en breaketing à main levée.

 

nasb4
A partir d’une photo

 

Petit coup de froid ..

Un petit coup de froid vendredi matin a amené les exploitations situées dans les zones les plus sensibles à avoir recours à l’allumage des « bougies » pour protéger les fruitiers lors de leur étape la plus délicate. En effet juste après la floraison les petits fruits à peine formés sont très sensibles au gel. Les valeurs sont très pointues et si la résistance de la pêche et de la cerise est de -1°C, l’abricot est en danger à partir de -0,5°C. La technique utilisée consiste à allumer des petites chaufferettes réparties dans tout le verger (où elles sont laissées à demeure).

gelee (3)
Tenir jusqu’à ce que le soleil se lève
gelee (2)
Précision au dixième de degré
gelee (1)
Une chaufferette

 

(article rapatrié depuis mon autre blog)